Un navire de guerre « maudit » sous la mer Baltique reste incroyablement bien préservé

D’incroyables vestiges de l’histoire se trouvaient au fond de la mer Baltique, parmi lesquels un célèbre galion suédois a été trouvé. Le vaisseau de guerre géant de 30 mètres de long, nommé Mars d’après le dieu de la guerre, date du 16e siècle et il est remarquablement bien conservé.

La lenteur des courants et la faible quantité de sédiments dans la Baltique, ainsi que le sel dans les eaux et l’absence de vers-de-mer (appelés mollusques bivalves) signifient qu’il y a très peu de facteurs qui ont pu provoquer la décomposition du navire en bois.

Cette peinture montre la bataille qui a conduit à la destruction du célèbre navire de guerre. domaine public

De nombreux explorateurs ont cherché à trouver Mars au fil des ans, mais ont échoué. On croit généralement qu’il y a une malédiction sur le navire coulé. Selon la légende, un spectre s’est levé de l’épave et a utilisé ses pouvoirs pour empêcher quiconque de le retrouver.

Le chercheur maritime Richard Lundgren, copropriétaire d’une équipe de plongeurs professionnels appelée Ocean Discovery, est à la recherche du célèbre navire depuis 20 ans. Et depuis sa découverte en 2011, les scientifiques se sont affairés à étudier cette découverte.

Le site est jonché de canons et de pièces d’argent, qui ont été frappés l’année précédant la bataille où il a été détruit, confirmant ainsi l’identité du navire.

Mars faisait partie de la marine suédoise et aurait été le plus grand et le plus formidable navire de guerre de l’époque – il faisait partie de la première génération de navires à trois mâts de l’Europe.

Doté de plus de 800 membres d’équipage et de 107 canons, Mars était une puissance navale impressionnante. Le roi Éric XIV ordonna la construction de Mars dans le but d’augmenter la puissance de sa marine. Bien qu’Éric était très intelligent, on pense qu’il souffrait de folie. Il était hostile envers ses ennemis tant au-delà de ses frontières qu’à l’intérieur de son propre royaume.

Roi Éric XIV de Suède (régna de 1560 à 1568). Domaine public

Éric a ordonné à l’un de ses amiraux de naviguer Mars avec une flotte pour attaquer des navires près du Danemark et de Lubeck (qui fait maintenant partie de l’Allemagne). Au début, Mars semblait invincible, mais le deuxième jour, il a été attaqué par des boules de feu qui, croit-on, ont enflammé les magasins de poudre à canon. Mars a coulé en mai 1564 au large des côtes de l’île suédoise d’Öland.

Actuellement, les recherches sur la relique se poursuivent, avec le professeur d’archéologie maritime Johan Ronnby, qui utilise l’imagerie informatique 3D pour recréer les restes squelettiques du navire de guerre, dans le but de mieux le préserver et afin de partager ses merveilles avec le monde.

Version originale

Vous avez apprécié cet article ? Partagez-le avec vos amis et laissez-nous vos commentaires.

Le mystère du Triangle des Bermudes enfin résolu ?

 
 
 
 

Perpignan : une femme de 91 ans violemment agressée par une adolescente qui voulait lui voler son porte-monnaie

Perpignan : une femme de 91 ans violemment agressée par une adolescente qui voulait lui voler son porte-monnaie
Jeudi dernier, une dame de 91 ans a chuté lourdement après avoir été victime d’un vol à l’arraché. ...
LIRE LA SUITE
 

Un célèbre défenseur aveugle des droits des Chinois « vraiment ému » par la musique de Shen Yun

Un célèbre défenseur aveugle des droits des Chinois « vraiment ému » par la musique de Shen Yun
"J'ai été vraiment touché [par Shen Yun]. Dans l'ensemble, j'ai pu sentir à la fois sa puissance écrasante ...
LIRE LA SUITE
 

Au sujet du féminisme : là où ça ne va pas

Au sujet du féminisme : là où ça ne va pas
Par CID LAZAROU James Brown a chanté : "C'est un monde d'hommes, mais ce ne serait rien sans ...
LIRE LA SUITE